Que connaissez-vous de vous-même ? Il faut reprendre l’injonction socratique du « connais-toi toi-même ».
Là aussi il y a un engagement ; ce qui importe c’est d’être dans ce cheminement personnel.
Etre en chemin, c’est la clé, la finalité et pas seulement le but.  On ne cherche pas tant un résultat, qu’un mouvement ou une dynamique qui nous rapproche de ce résultat: savoir être soi-même