Il est ausi possible de consulter hors du cadre d'un cabinet conventionnel.

Je fais le choix d'un psychologie alternative à la pratique conventionnelle, car ce qui compte réellement c'est l'espace de la relation qui se construit entre vous et moi, et non pas l'espace matériel d'une pièce, qui ferait fonction de cabinet de consultation. La rencontre est à elle-même un cadre suffisant.

Je précise que je ne propose pas de consultation par web-cam, outil très utile par ailleurs, mais terriblement mortifère pour la relation et le travail d'accompagnement psychologique.

Retour

Dans notre relation, vous êtes l’acteur principal : vous initiez, j’accompagne ce travail. Une vérité émerge, se dévoile, vous devez alors l’accueillir et l’assumer. A l’évidence cela ne va pas de soi. Il faut du temps pour construire cette attitude responsable, c’est aussi un devoir de responsabilité envers soi-même. Il va vous falloir lutter contre la mauvaise foi, le déni. Déconstruire, en totalité ou partiellement, ce qui faisait sens pour vous jusque là. Par exemple, les rôles que l'on se donne dans la vie personnelle, familiale et sociale, rôles que votre entourage peut avoir intérêt et plaisir, à vous voir endosser. Autre exemple, le style communicationnel défaillant, qui nous met en relation avec les autres, et que l'on hérite souvent de sa famille. 

Retour

En tant que psychologue, je me dois de respecter le code de déontologie de la profession qui comprend la règle de confidentialité et de discrétion. En tant que psychologue et humaniste, vous respecter va au-delà. Cela signifie que qui que vous soyez et quoi que vous disiez, c'est avant tout l'humanité qui est en vous qui nous relie. C'est la force de cette humanité qui fonde ma capacité à vous accueillir, sans formatage d'aucune sorte.

Retour

Cette sincérité est la clé de la confiance et de l’efficacité du processus qui est en marche dans notre relation. De votre côté, il faut vous armez d'un authentique courage: certaines vérités peuvent difficilement être mises à jour . Et c'est souvent le cas, sinon, à quoi bon consulter?  Sans ce souci d'adopter une attitude sincère envers vous-même, rien ne peut se faire. La sincérité et la confiance se nourrissent réciproquement pour construire une relation d'accompagnement bénéfique et fructueuse.

Retour

L'émotion est la source première de toute connaissance de soi. C'est un incoutournable pour initier et développer l'exploration du continent Esprit. La question clé demeure: que ressentez-vous? Il faut d’abord refuser l’idée d’une rupture radicale entre le corps et l’âme ou encore le psychique et le somatique: nous sommes notre corps. C'est un postulat préalable très peu compris par notre modernité. Et pourtant, nous ne sommes pas de purs esprits logés dans des machines corporelles.  

Retour